17410038_10212627637349773_663970953_n.jpg

Je découvre le tango en 2007. Le tango est une succession de moments forts en émotions, au fil des tandas et des milongas.

Danser le tango est une charmante causerie de corps à corps avec l’autre – un conciliabule magique entre deux âmes.

Il est à lui seul un moyen de faire fleurir la part, poétique, érotique et indicible de la vie

J’ai débuté la musicalisation à l’Abrazo Nuevo à Paris, je mixais tous les lundis et samedis soirs, d’abord des musiques alternatives puis des tangos traditionels. J’ai toujours aimé ces mélanges , ce qui a valu ma participation au Premier Festival FSDIE de l’Université Paris 8 Vincennes sur le thème Bollywood Tango.

Aujourd’hui je musicalise dans divers endroits tels que l’Encuentro Des Rias en Bretagne, le Libertango et le Marathon tango de Nantes, le Magic Mirrors au Havre, « Milonga Chez Daniel » à Bordeaux , Agadir Tango Beach et Casa Coffee Tango au Maroc, « la Quinzaine Tango » à Meschers-sur-Gironde, la Tanguedia, l’Abrazo, le Delaville et d’autres encore.

Cela fait maintenant dix ans que je danse sans jamais encore m’en être lassé.

Mais peut-on réellement s’en lasser ?

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

I discovered Tango in 2007.

Tango is punctuated by moments of extreme emotion.

Tango is a language, a discussion between two souls.

I began the adventure at Abrazo Nuevo in Paris, I musicalized there every Monday and Saturday, I first started with alternative musique and then traditional tango.

Today I musicalize in all corners of France and abroad and I can not get enough.

But is it really possible to become jaded  with Tango ?